Le mot du proviseur

Rentrée 2019 : Quarante-quatre années au service de la réussite des élèves

Le lycée polyvalent Jean-Rostand de Villepinte, qui occupe un bâtiment moderne inauguré en 2012, fêtera cette année son quarante-quatrième anniversaire. Avec plus de 1330 élèves à cette rentrée et près de 200 adultes, il occupe dans la ville une place singulière avec sa personnalité propre, son dynamisme et son originalité.

La rédaction de notre projet d’établissement 2019/2022 lors de l’année scolaire précédente, l’évolution des résultats au baccalauréat général, technologique et professionnel, les résultats de la section de techniciens supérieurs (SNIR et CIM), la diversification de l’offre d’enseignement et sa richesse, en langues, en options « culturelles »…Les filières proposées en classe determinale (L, S, ES, STMG et STI2D), le baccalauréat professionnel Microtechniques…et l’entrée dans le nouveau lycée dans la perspective du baccalauréat 2021,  avec une offre importante de spécialités,  sont là autant d’atouts qu’il nous faut sauvegarder, dynamiser et pérenniser au sein de notre lycée, qui possède d’énormes atouts et  acquis, propices au bien-être des élèves et à la qualité de l’enseignement qui leur est dispensé.  

La cause des élèves

Nous allons poursuivre ensemble le chemin qui a été déjà entamé grâce au dévouement et au travail des équipes tout au long des années écoulées et c’est ensemble que nous parviendrons à préserver la personnalité de notre établissement, à lui permettre de s’affirmer davantage, en restant dans la lignée des textes en vigueur, à travailler efficacement et sereinement dans le cadre du nouveau lycée en gardant bien en tête la cause des élèves qui est notre cause commune à tous, enseignants et personnels, parents, élèves.En ayant de l’ambition pour eux.

Notre mission collective est de continuer à nous investir travailler à un lycée « juste pour tous et exigeant pour chacun », garant de la réussite pour tous et menant la lutte contre les déterminismes sociaux.

Jean-Rostand comme exemple

Jean Rostand était un scientifique, avec une œuvre considérable. Il fut biologiste toute sa vie et se consacra à des recherches de haut niveau, notamment sur l’évolution. Mais Jean Rostand ne se contentait pas d’être un biologiste, c’était un homme ouvert, un homme de lettres qui n’hésitait pas à prendre position et à s’engager pour que la société évolue favorablement, pour le bien commun. 1l fut ainsi impliqué dans les combats de son temps. Elu à l’Académie française, sa dernière initiative à titre d’exemple fut de créer un fonds contre les centrales nucléaires avec Haroun Tazieff.  Il disait ceci du fanatisme qui menace plus que jamais nos sociétés actuelles : « Le fanatisme est toujours serviteur du faux. Même au service du vrai, il serait haïssable. ».

Jean Rostand lui-même est par conséquent un bel exemple pour nos élèves et pour nous dans l’exercice quotidien de notre mission. Un bel exemple de culture ouverte et sans exclusive, un bel exemple d’exercice sincère de la citoyenneté dans une école qui est plus que jamais « la colonne vertébrale de la République ».

Les défis sont toujours aussi nombreux : ils sont à la hauteur des attentes légitimes des élèves et des parents. Nous les relèverons ensemble, chacun à sa place, avec courage et confiance.

Le Proviseur

Hafid ADNANI